Scupture du 19e siècle: Le penseur

On compte sur le bout des doigts les personnes encore passionnées de sculpture, comparé à l’ancienne époque.  Avant le vingtième siècle, on pouvait voir naître des chefs d’oeuvre régulièrement. La sculpture a donc traversé des époques de romantisme, de symbolisme, réalisme, et bien d’autres encore. Leurs réalisateurs ne s’arrêtaient jamais là, car il avait soif de faire encore mieux, de pousser les limites de leurs capacités. C’était le cas du réalisateur de la célèbre scupture nommée Le penseur, qui est respectée et présente dans un grand nombre de musée en France.

sculpture

Le bronze mêlé au savoir faire d’Auguste Rodin

A nos jours, Le Penseur est considéré comme une des meilleures réalisations faites en bronze en France au 19e siècle. Cette statut présente un homme nu, assis avec la main droite sous le menton et le coude posé sur le genou gauche. C’est tout à fait la posture d’un homme anxieux ou malheureux, obligé de prendre un décision importante et difficile. Une chose est sûre, cet homme médite, d’où son nom Le penseur.
Cette pièce était une commande du musée des arts décoratifs de Paris, et portait d’abord le nom de Le poète, puisque Le penseur était reservé à Dante. Cette sculpture a été reprise plus d’une vingtaine de fois avec des dimensions et des matières, et tous sont présents dans les musées. Le penseur de Rodin est réellement une oeuvre d’art emblématique de cette époque.