Bienvenue
Musiques du monde

Petite histoire des « musiques du monde »

Musiques du monde

Le premier à avoir utilisé ce terme est un musicologue allemand nommé Georg Capellen en 1906. En cette langue « musiques du monde » signifie « Weltmusik » qui est donc la naissance de cette appellation, qui devait contribuer à apporter un nouveau souffle dans la musique de l’époque. Il considère à cet effet que celles qui devaient en faire parti seraient assez spéciales, un savant mélange de rythmes et de sonorités exotiques et orientaux, propres à diverses cultures ou pays du continent Européen.

Ce n’est que pendant les années 1960 que ce terme pris de l’ampleur, c’est à dire qu’il a traversé les frontières du continent européen, au point où les ethnomusicologues se sont vus attribuer ce genre à toutes les musiques traditionnelles dans le monde. Sachant la grande diversité de genre qui existent sur terre, il était tout indiqué que chaque pays avec ses particularités, qu’elles soient classiques, savantes ou encore folkloriques, devait appartenir un un ensemble précis.

Dans les années 80 on parle de « musiques du monde » en français, de Folk music ou ethnic music en anglais, et bien sûr de « Weltmusik » en allemand qui est le début de tout. Une nouvelle série de mots sont apparu dans le domaine musicale, à savoir : Les musiques extra-européennes, musiques extra-occidentales, musiques exotiques, musiques primitives ou musiques ethniques, global sound, ethno pop, world beat, world fusion, global fusion, transmusic.

La musique ne cesse d’évoluer, mais pour la plupart, l’origine est toute connue. Il est important de garder cet aspect que la musique tient de ses pères fondateurs.