Les différents types de masques africains

L’Afrique est un continent riche en ressources naturelles, mais aussi riche de sa culture. Les peuples ont conservés leur us et coutumes, et continuent de pratiquer tout cela. Les masques font partie de leur art ancestral, et ils signifient beaucoup pour eux. Dans la suite de cet article, vous découvrirez les différents masques africains.

Une énumération assez complexe

Les masques africains en général servent à faire régner l’ordre. Lorsqu’ils interviennent, c’est pour prendre des décisions importantes, initier, faire des rites d’adoration, pour régulariser l’ordre cosmique ou protéger des mauvais esprits après un désastre naturel, une transgression des lois, et bien d’autres évènements importants pour le bien de l’ensemble du peuple.
Chaque masque a donc un rôle précis, et il faut avouer que la typologie des masques est vaste, et diffère selon les zones. Ils ont des tailles (les grands commandant les petits), acoutrements, figures différentes, qui leur donnent toute leur valeur. Au village Diaplé au Libéria par exemple, à côté du grand masque (léopard ou Gorglé) existent le masque de chaque quartier, les masques qui veillent sur les nouveaux circoncis, les masques gendarmes, le masque de distraction et le masque chargé de l’information. Tandis que chez les Sénoufou, on distingue deux grandes classes de masques sous le rapport de la forme et huit classes sous celui de l’utilisation. Tout dépend donc de la zone, et de leur façon de vivre au quotidien.